UFC-Que Choisir Clermont-Ferrand

ACTIONS LOCALES

SNCF NOS QUESTIONS A GUILLAUME PEPY

C’est à croire que la ligne SNCF entre Paris et Clermont-Ferrand est maudite. Arriver à bon port sans incident relèverait presque du miracle, tant les problèmes se succèdent. L’UFC QUE CHOISIR 63 a publié de nombreux articles pour témoigner de la colère des Auvergnats dans le « SHAKER » : il faut en effet rappeler que les wagons mis en place au moment du TEOZ (le TGV du pauvre) étaient d’anciens wagons de trains intercité sur élevés où il est presque impossible de conserver son équilibre. Et nous évoquerons également les toilettes fermées une fois sur deux pour éviter des débordements inacceptables.

Cela vaut bien quelques questions au patron de la SNCF :

1 Nous vous demandons de mettre en place des concertations régulières (et non une fois tous les deux ans) avec les associations représentant les usagers dont l’UFC QUE CHOISIR sur les lignes desservant la capitale Auvergnate. Avec des réponses précises aux questions qui seront posées dans ces réunions.

2 Nous vous demandons de donner des échéances précises à la mise en place des équipements suivants :

Réfection complète et fiabilisation des voies ferrées entre Clermont-Ferrand et Paris

Mise en place de motrices fiables sur la ligne Clermont-Ferrand-Paris

Mise en place de wagons neufs sur la ligne Clermont-Ferrand-Paris

3 Nous souhaitons que les trains ne subissent plus, à l’entrée dans Paris, de longues périodes d’attente qui potentialisent les retards.

4 Nous vous demandons de garder une présence humaine dans les gares auvergnates : des automates, cela tombe en panne et ça n’assure pas la sécurité!

Nous communiquons aux médias, une petite sélection de nos divers articles sur la ligne maudite

Daniel BIDEAU

Président de l’UFC QUE CHOISIR 63